LaVieEnLNH

Le hockey, c'est nous!

Boeser n’est pas à échanger, nous confirme Benning

Boeser n’est pas à échanger, nous confirme Benning

Durant la fin de semaine, plusieurs rumeurs concernant un éventuel changement d’adresse pour Brock Boeser des Canucks de Vancouver fessaient surface. Plusieurs sources envoyaient l’Américain sous d’autres cieux, mais lorsque la question a été réellement posé au principal intéressé, soit le directeur général de l’équipe Jim Benning, il a avoué que son attaquant vedette n’est pas sur le marché.

Je n’ai aucune intention d’échanger Brock (Boeser). Je n’ai pas eu une conversation à ce propos, donc je ne sais pas d’où vient cette rumeur.

Jim Benning

Boeser s’est également fait poser la question et voici sa réponse:

J’ai eu une conversation avec Jim (Benning) et il m’a dit qu’il n’avait pas parlé de m’échanger avec qui que ce soit. Je crois que ce n’était vraiment pas nécessaire de la part des journalistes, surtout en ce moment.

Brock Boeser

L’attaquant de 23 ans en est à sa première année d’un contrat de 3 ans/17,625 millions $ signé l’été dernier. Durant la saison écourtée 2019-2020, il a réussi à accumuler 45 points en 57 rencontres, malgré la situation de ses blessures et du virus.

Pourquoi Vancouver échangerait un de leurs meilleurs attaquants, surtout lorsque son nom est Brock Boeser et qu’il est encore sous contrat avec l’équipe? Ça ne ferait aucun sens, surtout que l’équipe britanno-colombienne a un des plus beaux avenirs de la LNH. Bref, pour les fans des Canucks qui s’inquiétaient, ne craignez rien, Boeser restera à Vancouver… Du moins pour l’instant.

En voilà un nom de joueur qui sonne très familier, non?

Raph Simard

Passionné de sport depuis son enfance, il adore écrire sur le sport qui lie les Canadiens à chaque jour. Il étudie présentement à la Cité Collégiale en journalisme.

Articles similaires

À lire également x

%d blogueurs aiment cette page :